LE FOL UNIVERS DE GASTON LEBRAVE


 
AccueilportailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BD Disney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: BD Disney   Dim 29 Jan - 13:08

Bonjour ! Alors, voilà, il fait froid, y a de la neige, j’ai pas envie de sortir, et parce qu’il faut bien faire quelque chose, j’ai décidé de consacrer un p’tit topic aux BD Disney. Pourquoi, me direz-vous ? A cela, je répondrai :

1) Parce que j’en ai envie.

2) Parce que j’avais d’abord pensé à un topic sur le thème du cornichon vinaigrette dans la poésie symboliste, mais il aurait plutôt fallu le mettre dans « Débats polémiques ».

3) Commencez pas à m’embêter, je déteste qu’on me contrarie juste après ma rougeole et juste avant ma varicelle.

Or donc, les BD Disney, qu’elles aient été publiées dans Le journal de Mickey, dans Mickey Parade, dans Picsou Magazine ou dans toute autre revue spécialisée, n’ont de disneyen que le nom : Walter Elias Disney n’en a jamais dessiné un seul trait ni scénarisé une seule ligne. Il a juste eu l’idée du petit bonhomme en short rouge à boutons dorés avec de grandes oreilles placées bizarrement et du canard en costume marin qui oublie toujours son pantalon avant d’entrer en scène, et il a surtout eu la bonne initiative de s’entourer d’une équipe de collaborateurs inventifs, comme Floyd Gottfredson, Al Taliaferro, le grand Carl Barks et d’autres… Toute cette équipe était obligée, par contrat, de signer les BD du nom de Walt Disney. Le plus étonnant, c’est qu’après 1966, donc après que Disney soit mouru, des tonnes de BD signées de son nom sont encore parues pendant des années. Il s’agissait sans doute d’œuvres posthumes, qui sont, comme les cancres de Jean-Charles vous le confirmeront, des œuvres que l’auteur a écrites après sa mort.

En France, le journal de Mickey a vu le jour le 21 octobre 1934, grâce à un éditeur du nom de Paul Winkler, qui, séduit par la qualité des dessins animés de Mickey et par les premières BD de Gottfredson, a signé un contrat avec Disney. Ci-dessous, un fragment de la première page du premier numéro. (Ernestine a peut-être connu…)



To be continued


Dernière édition par le Dim 29 Jan - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 4525
où t'habites? : Dans le terrier , près de Momotte
Date d'inscription : 18/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 29 Jan - 19:59

Moi j'suis fan de Donald , coléreux , aimant à se reposer le plus souvent possible ..il m'est sympathique !

Excuse moi Léon d'avoir interrompu ta passionnante leçon d'histoire(s)... souri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 29 Jan - 20:26

Bien au contraire, Renard, je préfère avoir des réactions plutôt qu'un cybersilence de mort. souri

En 1930, quand Floyd Gottfredson commence à dessiner les aventures de Mickey en BD, la "famille" du petit souriceau se limite à sa copine Minnie, déjà présente dans le tout premier dessin animé, Plane Crazy, en 1928, et à deux personnages créés pour la BD : le cheval Horace et la vache Clarabelle, qui, à l’époque, se nomment, dans la version française, Dusabot et Bellecorne (y en a qui ont cotisé au comité des handicapés patronymiques pour moins que ça…).



Il faudra attendre un an pour voir apparaître Pluto, le chien de Mickey (Ben oui, pourquoi les souris ne pourraient-elles pas avoir de chiens ? Les chiens ont bien des puces !) et deux ans pour faire la connaissance de Dingo alias Goofy, la grande asperge sympathique mais pas très futoche qui deviendra le plus fidèle coéquipier de Mickey.



S’il est vrai qu’on ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments, il est tout aussi exact qu’on ne fait pas de bonne BD sans de bons méchants. Dès la première histoire, intitulée Mickey Mouse in the Death Valley, deux affreux vilains pas beaux viennent donc persécuter Mickey et Minnie pour qu’ils ne s’ennuient pas trop. Le premier de ces haineux restera l’éternel adversaire de Mickey. C’est un gros chat de gouttière qui, à l’époque, est unijambiste ; il s’appellera Peg Leg Pete (Pete à la jambe de bois), puis Black Pete quand, par un miracle qui ne regarde que lui et son chirurgien, il sera redevenu ingambe. En France, il s’appellera le Frisé, Mal O’Patt, Jean Bambois, puis enfin Pat Hibulaire. (Les traducteurs des BD Disney étaient, semble-t-il, de grands lecteurs de l’Almanach Vermot.)



L’autre méchant sera vite abandonné, et c’est dommage, car c’était une crapule bien intéressante. Sylvester Shyster (Maître Chicaneau dans la version française) est le type même du notaire sans scrupules, de l’homme de loi véreux, "le gars qui vous poignarde dans le dos, puis qui vous fait arrêter pour port d’arme illégal" (dixit Mickey himself).



A noter que Maître Chicaneau a toutefois fait une courte réapparition dans des Mickey Parade récents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 6815
où t'habites? : là où l'amour tarde....
Date d'inscription : 14/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 29 Jan - 20:36

ah la culture....


je vais me mettre au premier rang et écouter sagement...

_________________
je suis un écorché vif
les salauds, ils ont eu ma peau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/jeterlencre
chani
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 3701
Age : 50
Date d'inscription : 15/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 29 Jan - 21:43

Hé oui Mickey on parle de toi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 29 Jan - 23:51

En ce qui concerne Donald, il est né en 1934. Walt Disney et son équipe avaient entendu, sur un programme de Radio Los Angeles, la voix de Clarence Nash, un conteur pour enfants qui imitait des cris d’animaux et terminait en chantant Marie avait un petit agneau d’une voix nasillarde, bien avant que Thierry Le Luron n’en fasse presque autant avec la voix de Chaban-Delmas. Disney se serait alors écrié : « Si un jour, on a besoin d’un canard, c’est ce gars-là qu’il nous faut, par la vertu de Sainte Nitouche ! » (La fin de la phrase est une interprétation personnelle, laissez-moi rêver un peu…)

C’est ainsi que Clarence Nash fut engagé pour être la voix de Donald Duck dès le premier dessin animé mettant en vedette l’illustre palmipède,The Wise Little Hen (titre français officiel : La petite poule avisée), adapté ensuite en BD, comme on peut le voir ci-dessous :



A ses débuts, Donald n’a pas encore l’aspect qu’on lui connaîtra plus tard, mais il s’affinera… et il fascinera toujours autant. Donald, comme disait Renard, c’est le citoyen moyen râleur, le feignant incapable de garder un emploi, le débiteur insolvable aux innombrables créanciers, le neveu préféré mais martyrisé de son oncle Picsou, l’oncle parfois tyrannique de Riri, Fifi et Loulou, l’éternel malchanceux jaloux de la chance de son cousin Gontran Bonheur, le soupirant maladroit de Daisy… Pas étonnant qu’il soit sympathique, il a une panoplie de défauts si bien fournie que chacun de nous peut se reconnaître en lui ; quel que soit votre défaut préféré, Donald l’a automatiquement, y a qu’à demander !

Dans les années 30, Donald apparaît occasionnellement dans les aventures BD de Mickey : il est vendeur de journaux dans Editor-in-Grief (1935), une histoire dans laquelle Mickey devient rédacteur en chef d’un grand quotidien, et dans The Seven Ghosts (1936), il aide Mickey et Dingo à débarrasser un manoir des fantômes qui l’ont investi. Mais il arrive parfois que les cohabitations les plus harmonieuses prennent fin, et par la suite, les destins de Mickey et Donald se sépareront, chacun vivra dans « sa » ville, Mickeyville (Mousetown) pour l’un, Donaldville (Duckburg) pour l’autre. Dans la série animée des années 80 Duck Tales (la bande à Picsou), Donald est presque absent, il n’interviendra que dans quelques épisodes, pour des questions de droits au sein même de l’Empire Disney, paraît-il !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 4525
où t'habites? : Dans le terrier , près de Momotte
Date d'inscription : 18/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Mar 31 Jan - 20:12

Léon a écrit:
"le gars qui vous poignarde dans le dos, puis qui vous fait arrêter pour port d’arme illégal" (dixit Mickey himself).

Mickey fait des cancans ? étonnant pour une souris ! On s'y attendrait davantage concernant Picsou par exemple ! rireéclat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Mar 31 Jan - 22:29

Certes, Renard! Mais Picsou fait surtout des cancans dans la rubrique "Potins mondains" de son journal Picsou-Soir. souri2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chani
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 3701
Age : 50
Date d'inscription : 15/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Mer 1 Fév - 1:23

Encore ! Encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 4525
où t'habites? : Dans le terrier , près de Momotte
Date d'inscription : 18/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Mer 1 Fév - 16:56

Hey !! y'a Popop !! rigole2 On le voit plutôt rarement !! non pas Pluto , Popop ! exorbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Jeu 2 Fév - 0:05

Et "Popop" est un palindrome, tout comme "radar" et "Tu l’as trop écrasé, César, ce port-salut". rire

Revenons dans les années 30. Parmi les ennemis de Mickey, certains ont mené, dans les BD Disney, une belle carrière de méchants (y a pas d’ sot métier !) ; c’est le cas de Pat Hibulaire. D’autres ont eu une existence éphémère et ont fait comme les petites marionnettes, trois p’tits sales tours et puis s’en vont. C’est le cas de ce personnage, qui s’appelle Ratino en France et Slicker aux Etats-Unis.



Dans l’une des premières aventures de Mickey, Mr Slicker and the Egg Robbers (1930), cet intrigant, qui devait être parti aux toilettes quand on a distribué les scrupules, tente de séduire Minnie, et il manque de peu d’y parvenir. Cette mésaventure poussera Mickey à une tentative de suicide… ratée, évidemment, mais c’est là qu’on voit que les BD Disney des années 30 étaient assez osées et abordaient des thèmes graves.



Par amalgame, un second personnage s’appellera également Ratino en France : c’est un autre rival amoureux de Mickey (Non, j'ai pas dit qu'il est amoureux de Mickey, mais qu'il est le rival amoureux de Mickey, donc qu'il est amoureux de Minnie, suivez un peu, bon sang!). Aux Etats-Unis, il s'appelle Mortimer Mouse, et il apparaît pour la première fois dans un dessin animé de 1936, intitulé très cartésiennement Mickey’s Rival. Ratino-Mortimer fera encore quelques apparitions dans les BD des années 70, toujours dans le rôle de l’enquiquineur vaniteux et insupportable qu’on aimerait bien foutre dehors à grands coups de pompes dans le patapoum.



Au passage, le prénom Mortimer est fréquent dans l’univers de Mickey. En fait, Mickey lui-même a failli s’appeler Mortimer, c’était le nom de baptême que Walt Disney lui avait d’abord choisi ; son épouse Lilian, qui trouvait le nom trop prétentieux et pas rigolo, lui a suggéré Mickey à la place. Dans Mickey Mouse in the Death Valley, le riche oncle à héritage de Minnie s’appelle Mortimer Mouse (oncle Radeville dans la version française). Quant aux deux neveux de Mickey, apparus en 1933, ils s’appellent Ferdie et… Morty (et dans la version française, Jojo et Michou, c’est-y pas mignon ?!).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 5 Fév - 12:59

On est parfois surpris des fantaisies et des hésitations des traducteurs concernant les noms des personnages Disney. Ainsi, Pluto, dans la version française, s’est d’abord appelé Tom, puis Moule à Gaufres ( !!!) avant de redevenir Pluto plus tard (ha, ha, gag !). Quant à Goofy (qui s’est d’abord appelé Dippy Dawg aux Etats-Unis), il a d’abord été baptisé, dans les adaptations françaises, Quenotte, Piloche, Achille Nigaudot, puis il s’est définitivement appelé Dingo ; un nom qui laisse supposer que l’ami de Mickey est un grand chien sauvage d’Australie un peu toqué dans sa tête entre ses deux oreilles.



Dingo est assez farfelu, il n’a pas inventé l’eau chaude ni le lait en poudre, mais il n’est pas aussi sot qu’on veut bien le dire. C’est un doux rêveur, un poète, un personnage lunaire, qui possède une logique toute personnelle mais cohérente, et qui traverse sa vie avec la conviction que le monde est beau, et que tout le monde, il est gentil! Dingo, c’est la dernière réincarnation sur papier du Candide de Voltaire.



Il lui arrive cependant de voler au secours de la justice aux côtés de son pote Mickey, ou parfois même en solitaire quand, à partir de 1965, il aura la faculté de se transformer, en mangeant de mystérieuses supercacahuètes, en un étonnant super-héros en cape bleue et pyjama rouge : SUPER DINGO (Super Goof dans la version originale).





Dingo a un neveu, Gilbert. Contrairement à son tonton, Gilbert est un surdoué, brillant étudiant, toujours coiffé de sa toque universitaire. Il partage le super-secret de son oncle et se transforme lui aussi à l’occasion en SUPER GILBERT pour donner un coup de main (et de cerveau) à Super Dingo.



Mickey et Gilbert sont les seuls à connaître la double identité de Dingo (si l’on excepte tous les lecteurs de BD Disney, ce qui fait tout de même pas mal de monde).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 5 Fév - 19:40



Dans la série des personnages oubliés, le capitaine Rademer, apparu en 1932, est l’un de ceux qui ont un peu servi dans les années 70 avant de plonger dans l’oubli. Ce marin au long cours est un vieil ami de Mickey, et son nom original est Nathaniel Churchmouse (une souris d’église ; a-t-il embrassé la carrière maritime après avoir entendu un sermon de m’sieur l’ curé sur l’arche de Noé ?).



Ce gentleman très rigide, en revanche, n’a plus été réutilisé depuis les années 30. Son nom est Eli Squinsh, c’est un individu cauteleux et malhonnête, souvent complice de Pat Hibulaire, et son nom français est… Latrique. (Un peu osé, comme nom. Clin d'oeil subliminal aux plus de 18 ans? rire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 4525
où t'habites? : Dans le terrier , près de Momotte
Date d'inscription : 18/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 5 Fév - 20:23

Encore , encore ! Flairsou , Fantomiald , les Rapetou !!

haha : Pluto le moule à gaufres , quelle idée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Mar 7 Fév - 19:45



Riri, Fifi et Loulou (Huey, Dewey et Louie dans la VO) sont les trois neveux de Donald. Les personnages Disney n’ont pas d’enfants, ils ne sont pas équipés pour en faire. Tout ce qu’ils peuvent faire, ce sont des neveux ; c’est assez facile, il suffit d’avoir une sœur qui sert de « tante porteuse » et qui refile ensuite à son frangin les neveux dont elle ne veut plus. Le seul personnage qui ait un fils dans les BD Disney classiques, c’est Grand Loup. Mais dans son cas, rien de plus normal, c’est un vaurien, il a appris à commettre le péché de chair, et on sait, depuis l’histoire du petit chaperon rouge, que les loups sont très doués pour faire des fredaines dans le lit des autres.



Donc, pour revenir à nos canetons, un beau jour de 1935, Donald reçoit une lettre de sa sœur Della, l’informant que le père de Riri, Fifi et Loulou est hospitalisé, suite à l’explosion d’un pétard placé sous son fauteuil par une main innocente… De fait, quand les trois mignons débarquent chez Donald, ils sont… disons, pleins de vie et de créativité.



Depuis, ils se sont assagis (peut-être un peu trop) et ont adhéré à la très noble et très peu fantaisiste troupe des Castors Juniors (Woodchucks – marmottes – dans la VO ; on n’a pas idée de confondre les marmottes et les castors, nos spécialistes du forum vont gueuler). En cas d'urgence ou de grosse difficulté, ils se réfèrent toujours à leur Manuel des Castors Juniors, qui renferme plus d’informations que le Quid, le Larousse en vingt volumes, le guide Michelin et l’Encyclopedia Universalis réunis. Et quand on voit le contraste entre la mince épaisseur du bouquin et la somme d’articles qu’il contient, on n’ose imaginer la taille microscopique des caractères. (Je dis : on n’ose imaginer la taille microscopique des caractères.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Sam 11 Fév - 18:53



Comme Mickey, Donald a une fiancée, Daisy, apparue en 1940. Elle est néanmoins très différente de Minnie, et pas seulement sur le plan zoologique : alors que Mickey, le héros parfait, devait avoir une fiancée effacée, qui le suit partout, l’admire et le révère (Quel macho, ce Mickey, tout de même !), Donald, l’anti-héros type, souffre-douleur universel, prend souvent des coups de pieds aux plumes de la part de sa copine. Daisy est plus garce que Minnie, plus jalouse et plus lunatique. Bref, à l’image de son canard adoré malgré tout, Daisy est une anti-héroïne, contrairement à Minnie. (Mais non, je veux pas dire que Minnie se drogue !!!)



Avant de connaître Daisy, Donald a fréquenté une autre ravissante volaille, reconnaissable à son superbe galurin à plume : la poule Clara Cluck (peut-être une lointaine cousine de la "petite poule avisée" que Donald rencontre dans sa première aventure). Clara apparaît également dans les BD Disney plus récentes, en tant qu’amie et collègue de Daisy au club féminin de Donaldville.



Daisy a trois nièces elle aussi : April, May et June, qui, en France, se nomment Lulu, Lili et Zizi (on connaît mal les deux premières, mais en revanche, ça fait longtemps que Pierre Perret nous a tout dit sur la troisième). Comme Riri, Fifi et Loulou, elles appartiennent à une troupe de youkaïdi-youkaïda : les Castorettes (the Chickadees, dans la version originale), troupe rivale et parfois ennemie des Castors Juniors. La misogynie et la misandrie n’attendent pas le nombre des années ; il paraît même que c’est en grandissant que ça se calme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 4525
où t'habites? : Dans le terrier , près de Momotte
Date d'inscription : 18/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 12 Fév - 20:27

Clara et Daisy prouvent que deux femmes canes qui aiment le même homme canard peuvent très bien s'entendre ! rire Mais c'est à Donaldville ! non2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Dim 12 Fév - 23:14

Et l'on peut aussi constater, mon cher Renard, qu'avant de connaître Daisy, Donald avait pris l'habitude de fréquenter les poules. souri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la marquise de Sade
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 4925
Date d'inscription : 03/11/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Mer 15 Fév - 1:58

J'avais loupé le début, voilà qui est réparé !

J'ignorais totalement que Daisy avait aussi trois nièces.
C'est fou tout de même ! que de points communs avec son amoureux ! Ils ne pouvaint que se rencontrer ! rireéclat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://effetmer.free.fr
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Jeu 16 Fév - 22:48

Sauf que Daisy, à ma connaissance, n'a pas d'oncle richissime... hu-hu



Oncle Picsou, Balthazar de son prénom en France, se nomme, dans la version originale, Scrooge Mc Duck ; allusion claire au sinistre Scrooge, le vieil avare du Christmas Carol de Charles Dickens. Lors de sa toute première apparition, en 1947, dans une histoire intitulée Christmas on Bear Mountain, l’oncle multi-archi-extra-ultra-gnagnagna-milliardaire de Donald se montre grincheux, hargneux, rongé par une sordide avarice… Il s’adoucira par la suite, tout en gardant néanmoins ce côté cupide qui fait tout son charme.

Picsou est sans nul doute le plus célèbre personnage créé par Carl Barks (Ne pas confondre avec Karl Marx, même si on est enrhumé ; je ne pense pas que Karl Marx aurait apprécié le personnage de Picsou). En 1949, dans des albums français Hachette, il s’est d’abord appelé Oncle Harpagon ; c’était une traduction intelligente que de substituer le nom d’un grand avare du théâtre classique français à celui d’un illustre pingre de la littérature anglaise. Dans Mickey Magazine, la version belge du journal de Mickey (car il y a eu un journal de Mickey belge, note les noms de ceux qui rigolent, Marquise…), il s’appelait Oncle Jérémie, et aux Pays-Bas, Oncle Dagobert, bien qu’il n’ait, à l’instar de ses neveux, aucune culotte à mettre à l’envers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gastonlebrave
administrateur


Nombre de messages : 4874
Age : 66
Date d'inscription : 14/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Ven 17 Fév - 6:40

Léon, je t'autorise à continuer, tout cela est passionnant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jabluwo.over-blog.com
Renard
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 4525
où t'habites? : Dans le terrier , près de Momotte
Date d'inscription : 18/09/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Ven 17 Fév - 19:58

ok C'est toujours aussi bien raconté et truffé de clins d'yeux multiples ! Les traductions du nom de Picsou sont pour le moins , hétéroclites ! oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Ven 17 Fév - 20:44

Merci, Votre Majesté Gaston, que votre sire est bonne... Et merci, Renard, il paraît que Picsou s'est également appelé Edgar dans le vieux magazine Donald.

Une couverture du Mickey Magazine belge, qui paraissait dans les années 50. Riri, Fifi et Loulou se préparent, selon la coutume, à fêter Saint Nicolas, le Santa Claus du nord.



Et un extrait des vieilles BD Hachette des années 60, avec planches en bichromie, où les membres de la famille Donald se vouvoyaient (ou voussoyaient) tous.


Gontran, Donald et Daisy

souri2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la marquise de Sade
obsédé(e) ricanant(e)


Nombre de messages : 4925
Date d'inscription : 03/11/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Ven 17 Fév - 22:48

Dis moi Léon, tu as tous ces documents en ta possession? c'est ta collection personnelle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://effetmer.free.fr
Léon le Wacky
grand(e) fêlé(e) du bulbe


Nombre de messages : 5325
où t'habites? : Chez toi, si tu m'invites.
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: BD Disney   Ven 17 Fév - 23:09

Ben oui, Marquise, les vieilles BD, c’est totalement mon truc. Elles sont hélas de plus en plus difficiles à trouver, les brocantes étant de plus en plus rares dans ma région. non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BD Disney   

Revenir en haut Aller en bas
 
BD Disney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Programmes Disney à la TV Hors Chaines Disney
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Devinette stars disney
» Toute la BD Disney
» Quelques infos pratiques pour organiser vos séjours ou vos journées à Disney Land Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FOL UNIVERS DE GASTON LEBRAVE :: DISTORSIONS :: HISTOIRE DE LA LITTERATURE-
Sauter vers: